Yayoi Kusama Matsumoto, Japon, 1929

Née à Matsumoto au Japon (1929) l'artiste vit et travaille à Tokyo au Japon, mais le quitte en 1950 après sa formation en Nihonga, la peinture traditionnelle japonaise.

Elle s’installe aux États-Unis où elle s’impose rapidement comme une figure majeure de l’avant-garde newyorkaise. Incarnant l’esprit des années 1960, son oeuvre novatrice et inclassable s’inscrit à contre-courant de l’esthétique dominante de l’époque, revendiquant une grande liberté formelle qui s’exprime à travers une pluralité de supports comme la peinture, la sculpture, vidéo, installation, environnement, performance.

Bien connue pour son obsession des pois, la Japonaise Yayoi Kusama est aujourd’hui considérée comme "l’artiste femme la plus reconnue au monde". Ses installations psychédéliques sont pour elle un moyen d’échapper aux hallucinations et angoisses qui la troublent depuis son enfance, dont sa crainte de voir son individualité disparaître, engloutie par l’infini de l’univers.