Nelson Fabiano MNFF

En 1973, le photographe et plasticien MNFF expose ses nouveaux travaux, galerie pop aux influences nord-américaines. Orchestrées de dominantes de gris lumineux, de blancs colorés et ponctuées d’éclats de rouge, ses toiles laissent apparaître le rythme et la force des grandes villes photographiées par MNFF.

Son travail est le fruit de 20 années de recherches, d’assemblage de techniques, de matières, dans le seul but de proposer une architecture possible par la photo, la peinture sur fond d’articles de journaux et la mixité de matières propres à MNFF.

Ses œuvres évoquent l’esprit de la Big Apple ou de Paris, empruntant icônes du monde de la bande dessinée et de l’art pop. Travaillant au départ sur toile, et maintenant sur aluminium, avec ses nouvelles techniques, cet artiste de talent continue de surprendre son auditoire avec ses dernières œuvres.

 

MNFF nous donne à voir New York telle qu’elle s’impose à notre imaginaire, clinquante, ludique, nerveuse, avec ses lumières multicolores, sa vie foisonnante, ses héros de bandes dessinées et l’omniprésence du journal The New-York Times.

L’apparente évidence de la peinture de MNFF n’est pourtant pas le fruit du hasard mais, au contraire, le résultat de longues années de recherches. Car avant de devenir MNFF, Manuel Nelson Freda Fabiano, a beaucoup tâtonné, commençant par l’aérographe, « une technique amusante pour un résultat instantané », pour ensuite longtemps s’investir dans un apprentissage plus académique de la peinture, en utilisant des techniques mixtes sur bois ou sur toile, en mélangeant collages, photographies, encre, fusain, drippings…

Aujourd’hui, il s’accommode de tous les supports, maîtrise toutes les techniques, qu’il mixe sans faute note dans des compositions très graphiques mêlant photos, collages, bombe, ou paillettes dans un foisonnement de couleurs vives très représentatives du style Pop art.

En 1997, il participa à la foire d’Art contemporain à Bruxelles, Belgique. En 1998, il exposa au Salon Tortosa (Tarragona, Espagne). En 2004, il participa au Salon d’Automne.

MNFF est membre de la Fondation Taylor et de la Maison des Artistes à Paris.